Voici les lauréats des 32èmes Journées Francophones de d’IRM AFPPE

Partager :

Les 32èmes Journées Francophones d’IRM, qui se sont tenues les 17 et 18 mars 2018 à Nice, ont une nouvelle fois été marquées du sceau de l’excellence.

Trois communications ont été récompensées à cette occasion. Le Prix du meilleur poster a été remis par Pierre-Emmanuel Zorn, Président de la Commission IRM de l’AFPPE, à Johan Sinard et Max Scheffler, manipulateurs aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), pour leur exposé intitulé: « Oups ! J’ai oublié les séquences de mon protocole démence ».

 

 

 

Le Prix de la meilleur communication est revenu à Priscillia Geiger et Véronique Haag, manipulatrices au CHU de Strasbourg, pour leur topo sur l’IRM et la stimulation cardiaque. Ces matériels ont beaucoup évolué ces derniers temps, conçus à l’aide de matériaux magnéto-compatibles, avec des géométries plus fines et de nouvelles sondes. Mais l’avancée majeure vient de leur capacité à adopter un mode sentinelle, un système électronique pouvant commander les impulsions lorsque le patient est à proximité de l’IRM.

 

Enfin, le Prix Gilles Boulay de la communication la plus scientifique a été attribué à Akanee Catillaz et Cédric Gracia, manipulateurs aux HUG, pour leur présentation sur le Compressed Sensing. Ils ont décrit cette technologie qui arrive sur le marché et qui est sensée raccourcir les temps d’acquisition par une système de compression de données et de reconstruction itérative.

Rendez-vous les 18 et 19 mai 2019 pour les 33èmes JFIRM au Havre.