Recherche paramédicale: deux manipulateurs sélectionnés pour un PHRIP

Partager :

La recherche paramédicale est en pleine expansion, notamment depuis que la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) a lancé un appel à projets de recherche annuel ayant pour objectif de soutenir le développement de la recherche paramédicale : le Programme hospitalier de recherche infirmière et paramédicale (PHRIP).

Ce programme permet aux soignants chercheurs à bénéficier de moyens, notamment financiers, pour mener à terme leurs travaux. Les manipulateurs d’électroradiologie sont de plus en plus nombreux se porter candidats et à répondre à cet appel à projet. Cette année, deux d’entre eux ont été sélectionnés.

Il s’agit tout d’abord de Sophie Boisbouvier, du Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC) Léon Bérard de Lyon, pour son projet de recherche sur l’Évaluation du dispositif d’imagerie ExacTrac® pour la qualité du repositionnement des patients bénéficiant d’une radiothérapie externe ORL (PHRIP N° 19-OO85).

Le second manipulateur sélectionné est Samuel Guigo, du CHU de Brest, pour son travail sur l’Évaluation de l’intérêt d’une procédure simulée réalisée sur modèle imprimé dans le traitement endovasculaire des anévrismes carotido-sylviens.

Un grand bravo à eux ! Les procédures de recherche font souvent un peu peur à celles et ceux qui souhaiteraient s’engager dans cette voie. Mais une fois que les règles et usages qui conduisent à un programme de recherche formalisé sont assimilées, il n’y a plus qu’à entrer dans la phase opérationnelle du travail de recherche, celui qui est le plus intéressant et valorisant. Alors n’hésitez pas à vous porter candidats pour le PHRIP 2020 !