Manipulateur d'électroradiologie médicale

Qui est-il ?

Le manipulateur d'électroradiologie médicale est avant tout un soignant. C’est un professionnel de santé qui travaille sur prescription médicale.

Il réalise des investigations dépendant :

  • de l’imagerie médicale (radiologie conventionnelle, Scanner, IRM, Imagerie interventionnelle)
  • de la médecine nucléaire (scintigraphie, Tomographie par Emission de Positon, etc.)
  • de l’électrophysiologie

Il met également en œuvre les traitements en radiothérapie.

Il n’existe pas, en France, d’exercice libéral de cette profession. Les manipulateurs d’électroradiologie exercent en tant que salariés au sein d’établissements de santé (hôpitaux, cliniques, etc.) et de centres ou cabinets d’imagerie privés. Les conditions de l’exercice sont définies légalement par le Code de la Santé.

Ses fonctions

Le manipulateur en électroradiologie répond aux besoins du patient au patient par des soins relationnels (accueil, explications et informations, recueil de consentement, écoute, surveillance, etc.), et des soins techniques (injection de produits médicamenteux, manipulation et déclenchement des appareils, etc).

Cela lui confère un double aspect soignant / médico-technique

Concrètement, en imagerie médicale :

  • Il réalise l’acquisition des images (radiologie de projection, scanographie, IRM, médecine nucléaire)
  • Il assure le traitement des images ou des données avant de les communiquer au médecin
  • Il assiste le médecin lors de certains actes ou interventions (ponction,cathétérisme, bloc opératoire, etc… )

En radiothérapie :

  • Il intervient à chaque phase de préparation du traitement (simulation, dosimétrie, etc.)
  • Il applique les irradiations thérapeutiques.

En électrophysiologie :

  • Il procède au recueil et au traitement des signaux dans les diverses explorations.

Ses qualités

Le double aspect soignant / médico-technique nécessite :
  • de réelles qualités humaines et relationnelles
  • un sens aigu des responsabilités
  • des facultés d’adaptation
  • un esprit scientifique
  • une grande rigueur méthodologique

La formation initiale

Les perspectives de carrière

Dans un esprit d’évolution hiérarchique, un MERM peut devenir :
  • Cadre de Santé (CS)

    Un MERM peut être recruté sur concours dans un Institut de Formation des Cadres de Santé, uniquement après un certain nombre d’année d’exercice. Le Diplôme obtenu permet d’exercer dans une unité d’imagerie ou de radiothérapie, ou de devenir enseignant dans un Institut de Formation.

    Dans certains cas, des postes de Cadres Supérieurs sont ouverts aux Cadres de Santé.

  • Directeur des Soins (DS)

    Au terme d’une année de formation à l’EHESP (Ecole des hautes études en santé publique) à Rennes, un Cadre Manipulateur peut intégrer le corps des Directeurs des Soins. Il sera alors en charge, soit d’une responsabilité transversale au sein d’un hôpital, soit de la Direction d’un Institut de Formation de Manipulateurs.

Dans un esprit d’évolution en lien avec la technique, un MERM peut envisager de se spécialiser ou de devenir :

  • Dosimétriste (en radiothérapie)

    après une formation complémentaire,

  • Technico-commercial ou ingénieur d’application

    en s’orientant vers un constructeur ou un laboratoire pharmaceutique

  • Responsable assurance qualité

  • Manipulateur hygiéniste (DU Hygiène)

  • Manipulateur en échographie

    en suivant le DIU d’échographie

  • Manipulateur spécialisé en imagerie interventionnelle

    en suivant le DIU d’imagerie interventionnelle

  • Personne compétente en radioprotection

    en effectuant une formation de deux semaines auprès d’un organisme agréé

Le secteur Privé et Public, comparatif

StatutPublicPrivé de type centre de lutte contre le cancer (CLCC)Privé cabinet ou cliniques
Convention/
Catégorie
professionnelle
Catégorie B de la fonction publique hospitalièreConvention nationale collective des CLCCConvention nationale collective des cabinets médicaux
SalaireDépend de la valeur du point d’indice (fixé nationalement pour toute la fonction publique) et de l’échelon (dépend de l’ancienneté)
En classe normale de 1500€ à 2400€ brut
En classe supérieure de 1900 à 2600€ brut
Grille rémunération du groupe F
(2268 € brut minimum)
Grille rémunération sur seuil minimal
(1700 € brut minimum)
Lien convention collective
Durée
hebdomadaire
du travail
35 heures (jusqu’à 39h), avec un système de RTT, d’heures supplémentaires rémunérées ou récupérées en fonction des établissements
Embauchepériode d’essai avec plusieurs CDD, puis « stagiairisation » (durée de 1 an), puis titularisationIntérim, CDD, CDI
Formation
continue
AFGSU / Incendie / Radioprotection patient et travailleur
DPC (Développement professionnel continu)
Comité
d’entreprise,
CGOS (billetterie, réductions avec partenaires…)
Certains centres hospitaliers ont un comité d’entreprise qui donne accès à certains avantages (mais qui restent limités)
Cumuler des
revenus
Un agent de la fonction publique ne peut pas cumuler d’autres salaires
Sauf statut d’auto entrepreneur avec accord du chef d'établissement et prestations artistiques ou d’enseignement
Jours de
carence (en
cas d’arrêt
maladie)
1 jour de carenceComité d’entreprise.Comité d’entreprise en fonction de la taille des établissements.

Les textes qui régissent son activité

Chapitre premier du titre V du livre III de la 4e partie du code de santé publique