Profession manipulateur : le Rapport de la mission IGAS est paru !

Partager :

Le Rapport sur la mission IGAS relative à l’évolution du métier de Manipulateur d’Électro-Radiologie Médicale (MERM) a été publié ce 25 mars 2021.

Les auteurs désignent notre profession comme « professionnels de santé, à la fois soignants et techniciens, intervenant, sur prescription médicale et sous la responsabilité d’un médecin spécialiste, dans les domaines de l’imagerie médicale, de la médecine nucléaire, de la radiothérapie et des explorations fonctionnelles ». La notion de personnel soignant évoquée dans cet intitulé marque une avancée importante dans le statut des MERM.

Au terme de ses investigations, la mission de l’IGAS a mis en évidence à la fois une surestimation importante de l’effectif des manipulateurs d’électroradiologie médicale en exercice (évalué à 27 à 28 000 professionnels, très inférieur aux 37 000 recensés en 2019) et un métier en tension depuis 2017 face au dynamisme des activités d’imagerie en coupe, de radiologie interventionnelle, de radiothérapie et de médecine nucléaire. Ces difficultés de recrutement qui alimentent une concurrence sur les rémunérations entre établissements de santé et centres de radiologie peuvent aller jusqu’à des situations de pénurie aigüe.

A partir de ce diagnostic et pour répondre à un besoin de manipulateurs d’électroradiologie médicale appelé à croître, la mission a émis, dans son rapport, 25 recommandations afin de créer les conditions pour augmenter les effectifs en formation et mieux suivre la démographie de la profession d’une part, et renforcer l’attractivité de la profession, construire des parcours, ainsi qu’universitariser la profession.

Lire le Rapport de l’IGAS en intégralité ICI.