L’homogénéisation européenne, sujet de réflexion de la Commission Enseignement de l’EFRS

Partager :

La commission Enseignement de l’EFRS (EFRS Educational Wing) a tenu sa réunion annuelle à l’occasion de l’ECR 2019. Le Diplôme européen de manipulateur ou le statut des enseignants au niveau continental ont été les thèmes phares de cette session.

Le 28 février 2019 s’est tenu, à l’Austria Center de Vienne (Autriche), le 10th EFRS Educational Wing Annual Meeting de l’Européen Federation of Radiographers Societies (EFRS).

Un atelier de formation EFRS en dehors de l’ECR en 2020 ?

Cet événement annuel permet aux adhérents de l’Association des manipulateurs européens de faire le point sur les différentes actions menées en faveur de la formation des professionnels paramédicaux d’imagerie médicale. Dorien Pronk-Larive, Directrice de l’EFRS, a, en préambule, présenté le compte rendu de la réunion précédente et mis en évidence certains items, comme le diplôme européen EFRS. Elle a annoncé la mise hors ligne temporaire de la plate-forme de formation en ligne de l’ESR, qui est en cours de refonte et devrait être relancée en juin 2019. Elle a également annoncé que le conseil examinait actuellement la possibilité d’organiser, en 2020, un atelier de formation EFRS en dehors de l’European Congress of Radiology (ECR).

Point d’étape concernant le Diplôme européen de manipulateur

Paul Bezzina a ensuite présenté l’état d’avancement du projet pilote de diplôme européen de manipulateur, qui fait l’objet d’une forte demande, notamment de professionnels issus de pays hors Europe (43%). Dorien Pronk-Larive est également revenue sur la modification du règlement intérieur pour favoriser l’intégration complète des membres affiliés dans l’organisation de l’EFRS, qui permet désormais à deux délégués des organisations membres affiliées, dont l’AFPPE, à assister à l’Educational Wing Meeting, ainsi qu’à l’ECR.

Les changements au Comité directeur de cette entité ont ensuite été entérinés, avec la nomination de Carst Buisssink (NL) à un poste vacant. Ce fut l’occasion pour Thom Roding de quitter ses fonctions de président de ce Comité, à la fin de son mandat, remplacé par Andrew England (UK).

La difficile définition de l’enseignant européen de manipulateurs

L’assemblée a enfin tenté de répondre à la question: « Comment pouvons-nous développer les manipulateurs en tant qu’acteurs de l’enseignement supérieur? » Non seulement la structure et le contenu de leurs cours sont loin d’être harmonisés en Europe, et, compte tenu de cette situation, les compétences scientifiques et pédagogiques requises des manipulateurs enseignants diffèrent beaucoup. En outre, leurs salaires diffèrent, bien qu’il soit difficile de les comparer en raison de la conjoncture nationale et à l’indice de pouvoir d’achat dans chaque pays. Au cours d’une brève discussion, ce vaste sujet a été exploré et les résultats mèneront certainement à une étude plus approfondie, comme en atteste le document ci-après.