Les manipulateurs de plus en plus nombreux à la Journée AFPPE de radiothérapie

Partager :

La 2ème Journée des manipulateurs en radiothérapie qui s’est tenue le 10 juin 2017 à l’Hôpital Européen Georges Pompidou (HEGP), pilotées par le Président de la Commission Radiothérapie de l’AFPPE, Philippe Le Tallec, et ouvertes par l’hôte des lieux, le Pr Philippe Giraud, a enregistré une hausse significative de participants.

Nouvelles pratiques et systèmes complémentaires innovants

Les nouvelles technologies utilisées dans cette discipline, comme la tomothérapie ou le Cyberknife, ont fait l’objet de communications très pointues et très appréciées des manipulateurs présents. Des MERM de l’HEGP, de l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM), du Centre François Béclère de Caen, de l’IUCT-Oncopôle de Toulouse ou du Centre Oscar Lambret de Lille ont tour à tour communiqué sur leurs pratiques relatives à la Modulation d’intensité Volumétrique (VMAT) par Arc-thérapie, à la radiochirurgie, ainsi qu’à la radiothérapie adaptative notamment. Des systèmes complémentaires innovants, tels Catalyst, pour vérifier le positionnement des patients, ou Calypso, un système de géolocalisation des mouvements de la prostate durant les séances de traitement ont également mis en valeur par les orateurs.

Au Centre François Béclesse, la cyber aventure continue !

La formation des manipulateurs a également fait l’objet de plusieurs interventions. Lors de la table ronde dédiée à la formation, ils ont témoigné des conditions particulières dans lesquelles ils ont été formés pour maîtriser ces nouvelles disciplines. Certains ont dû suivre une formation de quelques jours aux États-Unis, ce qui a posé à certains quelques problèmes de compréhension des contenus, dispensés en anglais. Philippe Le Tallec est ensuite revenu sur l’action du groupe de travail dédié aux compétences et à la formation du nouveau métier de dosimétriste, à la Direction Générale de la Santé. La tendance, pour pouvoir postuler à cette formation validante, serait, pour les manipulateurs, de devoir certifier d’une expérience de deux ans comme manipulateur en radiothérapie.

À noter que deux prix ont été attribués à cette occasion. Tout d’abord, celui de la meilleure communication, pour les 2èmes Journées des manipulateurs en radiothérapie, à l’équipe du Centre François Baclesse de Caen pour la communication de Camille Allezy et Catherine Huyn intitulée: « La cyber aventure continue ». Ce prix était composé d’un trophée AFPPE et d’une carte cadeau de 50€. Le Prix de la meilleure communication de la session radiothérapie des Journées scientifiques 2017 a, quant à lui été décerné à Sophie Boisbouvier, du Centre Léon Bérard de Lyon, pour sa communication, en coopération avec Eric Demarez, sur « Mise en place d’un MOOC pour la formation et l’évaluation des manipulateurs en radiothérapie ».

Cet événement fait l’objet d’un article détaillé dans le numéro de juillet-Août de la revue « Le manipulateur », pages 11 à 13. Les adhérents à l’AFPPE peuvent le parcourir en allant sur ce lien. Pour les autres, il suffit d’adhérer ici.

Rendez-vous pour la prochaine session le 8 juin 2018 au Centre de recherche DOSEO à Saclay.