La Commission radiothérapie de l’AFPPE, une authentique société scientifique

Partager :

La 5ème Journée AFPPE des Manipulateurs de Radiothérapie a été l’occasion, pour Philippe Le Tallec, Responsable de la Commission Radiothérapie de l’AFPPE, de faire le point sur les nombreuses action menées par son équipe pour promouvoir la gestion des risques et l’évolution des pratiques des manipulateurs d’électroradiologie (MERM) dans cette spécialité. Aujourd’hui en effet, les sociétés scientifiques telles la SFRO, la SFPM ou l’AFQSR sollicitent souvent la Commission avant de prendre une décision à visée réglementaire ou qualitative. Il en est d’ailleurs de même de l’ASN, l’IRSN, la DGOS ou l’ANDPC, ainsi que, depuis peu, au niveau européen, de l’ESTRO.

Philippe Le Tallec

C’est ainsi qu’elle est impliquée dans des groupes de travail qui évaluent des retours d’expérience (REX) mis en place par l’ASN et participe régulièrement à l’élaboration du contenu des 14 Bulletins de sécurité des patients ou des 5 fiches de REX édités à ce jour par l’Autorité. Elle est sollicitée également pour participer au projet IMRTH (Impact d’une Modification technique ou organisationnelle en RadioTHérapie) porté par l’IRSN et qui a pour objectif de faire évoluer les guidelines lorsqu’apparaissent de nouvelles technologies dans le traitement des patients ou de nouvelles procédures thérapeutiques.

Mais ce n’est pas tout : elle prend, de plus, une part prépondérante dans la Commission éthique de la SFRO nouvellement créée, anime un créneau dédié aux manipulateurs lors du congrès de cette même SFRO, intervient auprès des tutelles pour faire avancer le dossier des pratiques avancées en radiothérapie (consultation des patients et prescription de certains examens) et prépare un Livre blanc sur le rôle du manipulateur de radiothérapie aujourd’hui.

Comme l’a fait remarquer Philippe Le Tallec lors de sa présentation, la Commission Radiothérapie de l’AFPPE a tous les attributs, toutes ses activités en attestent, d’une authentique société scientifique.