Biennale de Cancérologie: le Prince Albert II honore les manipulateurs de sa présence

Partager :

Du 31 janvier au 3 février 2018 se tenait la Biennale Monégasque de Cancérologie, au Grimaldi Forum de Monaco. Le dernier jour de cet événement était consacré à une session pour manipulateurs en oncologie et radiothérapie.

Cette journée est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de l’AFPPE. Car Son Altesse Sérénissime (SAS) le Prince Albert II de Monaco avait fait le déplacement spécialement pour honorer cette session de sa présence. Une partie du bureau de l’Association était présente et, après les retards consécutifs au protocole, SAS entra enfin dans le Grimaldi Forum et vint saluer le Président Fabien Voix et le Président de séance, Jean-Marie Romano.

Le cancer de la prostate a constitué le thème phare du début de matinée, avec une description des nouveaux traceurs en médecine nucléaire par N. Drout, puis une présentation réalisée par deux étudiants de l’IFMEM de Nice, P. Handwerk et A.Jarrar qui ont évoqué l’imagerie diagnostique prostatique. Puis, ce fut au tour d’Y. Morchio-Cousy de relater la gestion des mouvements de la prostate en radiothérapie et de J.J. Santini de décrire l’utilisation du système Calypso.

SAS le Prince Albert II conclut cette première partie par un discours dans lequel il fit part de toute son admiration pour le travail des personnels paramédicaux au service des patients, notamment en cancérologie. Il accepta enfin de poser pour une photo souvenir avec les membres de l’AFPPE présents, ce jour là, à Monaco.

La journée se termina par une présentation consacrée à l’imagerie interventionnelle hépatique, par le Pr P.Chevallier et au PETScan 4D avec gating respiratoire, par R.Amblard.