L’AFPPE soutient le mouvement des manipulateurs auprès de la Ministre

Partager :

Les temps sont durs pour les manipulateurs d’électroradiologie médicale (MERM) exerçant sur le territoire français. Et la grogne monte chez nos collègues, au point que certains évoquent un mouvement de grève depuis quelques jours.

Une partie d’entre eux va d’ailleurs prendre part au mouvement initié par les infirmiers et qui sera organisé le 14 novembre 2019. Dans ce contexte, l’AFPPE ne reste pas les bras croisés. Son Président Fabien Voix avait déjà, le 7 octobre 2019, fait parvenir un courrier à la Ministre Agnès Buzyn afin de lui demander la prise en compte, pour les MERM, de l’indemnité forfaitaire relative à la prise en charge des urgences qui a été concédée aux personnels infirmiers.

Le Président récidive, en date du 4 novembre 2019, pour l’informer du mouvement de contestation qui s’opère dans les rangs des MERM, mais également pour réitérer les demandes du 7 octobre et les compléter par une demande d’attribution de la « Prime Veil », ainsi que l’harmonisation des  indemnités de stages pour les étudiants MERM par rapport au niveau de celles des étudiants infirmiers.

L’AFPPE montre ainsi sont soutien aux revendications des MERM dans le but de faire évoluer une situation professionnelle qui les pénalise depuis plusieurs années, en termes de charge de travail, de reconnaissance et de rémunération.

La lettre de Fabien Voix à Agnès Buzyn dans son intégralité ci-dessous:

Courrier_Ministre_4_11_2019