Le métier de manipulateur mieux reconnu au niveau européen

Partager :

Le métier de Manipulateur en Électro-Radiologie Médicale évolue depuis quelques années et cette évolution est en train d’obtenir une reconnaissance internationale.

Déjà, en octobre 2017, l’ESCO, organisme officiel européen de classification des aptitudes, compétences, certificatons et professions avait validé la demande de l’EFRS, la Fédération européenne des sociétés nationales de manipulateurs,  de définir des notions de «Diagnostic Radiographer», «Nuclear Medicine Radiographer» et de «Therapeutic Radiographer».

Aujourd’hui, le métier change de classification, puisque l’ESCO vient de confirmer, en ce début mai 2018, sa promotion en la hissant aux acteurs «professionnels» du grand groupe 2 de la CITP-08, alors qu’il figurait dans le grand groupe 3 «Techniciens et professionnels associés» de la CITP. Cette classification est considérée comme pertinentes pour le marché du travail de l’UE ainsi que pour l’éducation et la formation.

Cette reconnaissance intervient après de nombreuses années de travail et l’ECR compte utiliser ce succès pour progresser, avec l’International Society of Radiographers & Radiological Technologists (ISRRT) et l’Organisation Internationale du Travail, au niveau mondial, pour un upgrade dans leur système de notation ISCO.